REPRESENTATION MENTALE ET

FIGURES GEOMETRIQUES :

LA  PERSPECTIVE CAVALIERE

 

La représentation traditionnelle des volumes permet de conserver le parallélisme des droites et la perception des angles égaux.

 Afin de rendre compte de l’espace à trois dimensions, le point de vue doit permettre de voir plusieurs faces.

vuecav001

On représente couramment l’une des faces dans un plan perpendiculaire à la direction du regard de l’observateur.

Cette face est frontale. 

vuecav05


TOUTES LES PARALLELES RESTENT PARALLELES.

LA FACE FRONTALE EST REPRESENTEE A L’ECHELLE : TOUTES SES PROPRIETES SONT CONSERVEES.

 
I.1 Voici deux vues d’un même objet. 

vuecav002

  Représentez-les en perspective cavalière.

 

I.2 Une barre d’immeuble est constituée de 4 modules rigoureusement identiques.

Le premier et le dernier module sont dessinés. Complétez le dessin en représentant les 2 modules manquants. Respectez les règles de la perspective cavalière !

 

 

vuecav003

Nous constatons que la perspective cavalière, en conservant le parallélisme, ne permet pas de représenter correctement la perception visuelle d’un espace à trois dimensions.

Il est donc évident que le dessinateur d’Art ou le peintre qui désire réaliser une œuvre figurative sera souvent dans l’obligation d’utiliser un autre mode de dessin pour rendre compte de l’espace tridimensionnel.

Avant d’aborder les différentes représentations, il me parait intéressant, voire indispensable de se livrer à différentes observations afin de bien prendre conscience des problèmes soulevés.

QUELQUES OBSERVATIONS

 

Où les parallèles se coupent… Où les angles droits sont aigus ou obtus…

 

 Perception d’une surface plane rectangulaire.

Les angles droits.

 On reconnaît un rectangle quelle que soit sa position alors que la vision reçue est généralement un parallélogramme.

Munissez-vous d’une équerre (ou d’un équivalent…). Vous devrez la maintenir de telle manière que son plan soit TOUJOURS perpendiculaire à

la ligne de

visée et non parallèle à l’objet vise.

 

visee

 

A l’aide d’une équerre, rechercher les angles droits dans une pièce.

Ces angles se superposent-ils comme l’angle droit de l’équerre ?

Changer de position en observant les angles d’un même objet.

Visez successivement les coin A et B puis C et D de votre dernière œuvre.

visee3


On reconnaît un rectangle avec ses angles droits et ses côtés parallèles Mais est-ce bien un rectangle qui s’imprime sur notre rétine ?

De même, sur ce dessin, nous percevons les faces du dé comme des carrés mais…. !

vuecav001

Les parallèles

Munissons-nous maintenant de 2 règles  que nous utiliserons un peu comme l’équerre de manière à les  superposer par visée aux lignes parallèles que nous observerons.

A l’aide de deux règles, ou baguettes…, rechercher des lignes parallèles  dans une pièce.

Changer de position en observant ces bords parallèles de votre tableau.

Observer aussi en se plaçant le plus près possible du sol.

Répétez l’opération en visant d’autres faces rectangulaires.

Rechercher dans quelle(s) condition(s) l’œil perçoit effectivement des parallèles.


Quelle est, en général. la forme perçue en observant un objet rectangulaire ?

 Chercher dans quelle(s) condition(s) l’œil perçoit

 un angle droit.

des parallèles.

Exercice de synthèse

I.3 La galerie Nuldenul a affiché ces 9 reproductions sur le même mur. Retrouver leur position

dans les différentes zones (A à I) sachant que vous êtes placé face au milieu du mur.

VC1

VC2

Oui, bien sur, les déformations sont exagérées !!!

SUITE --->


Dessiner en perspective : Introduction

Perspective : données fondamentales


Perspective cavalière

Perspective frontale

Perspective oblique

Perspective aérienne


Ombres et reflets


Dessin en perspective de volumes divers


Les points de distance


Dessin en perspective : exercices corrigés

Dessiner en perspective : Synthèse